L'Évolution du pathétique d'Eschyle à Euripide

À propos

Toute connaissance s'éclaire par la comparaison. En particulier, toute oeuvre littéraire se comprend d'autant mieux que l'on peut la situer plus rigoureusement par rapport à celles qui l'ont précédée et à partir desquelles elle s'est définie.

Or, s'il est un domaine qui prête à des comparaisons de ce genre, c'est bien celui du théâtre grec. Sans doute serait-ce le cas pour n'importe quelle série d'oeuvres dans la littérature grecque, car celle-ci présente ce double caractère d'avoir été entraînée, du moins à l'époque classique, par un élan de renouvellement exceptionel et d'avoir cependant volontiers déguisé ses innovations sous le masque de la tradition.

Cependant, le fait est plus sensible encore dans le domaine de la tragédie. Là, en l'espace d'un siècle, on dispose de trois auteurs, qui se sont succédé de façon continue, avec des périodes de chevauchement importantes ; et ces trois auteurs n'ont cessé de donner à un même public, dans un même cadre matériel, des pièces de même structure, pourtant sur les mêmes sujets - pièces qui étaient, pourtant, profondément différentes.


Rayons : Littérature > Œuvres classiques > Antiquité


  • Auteur(s)

    Jacqueline de Romilly

  • Éditeur

    Belles Lettres

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    09/01/2015

  • EAN

    9782251325927

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    150 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    190 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jacqueline de Romilly

Jacqueline de Romilly a voué sa vie à l'étude et à l'enseignement de
la littérature grecque ancienne et à ses grands auteurs. Professeur
dans l'âme, elle a milité par ses interventions et ses livres pour la
défense d'un enseignement de qualité et notamment pour le grec et
le latin, créant l'association S.E.L. (sauvegarde des enseignements
littéraires). Cette littéraire laisse aussi poindre sa sensibilité et son
talent d'écrivain dans des livres plus libres : un livre de méditation
sur la Provence et la montagne Sainte Victoire (1987), un roman
(1990), quatre volumes de nouvelles, et un livre consacré à Jeanne, sa
mère.

empty