La prière aux étoiles

À propos

Albert - c'est peut-être ton droit, mais ce n'est pas à ton avantage.
Parce que, cette femme, tu l'aimais, et tu l'aimes encore, cette femme, tu l'aimes d'amour. et elle aussi, elle t'aime d'amour. pierre - qu'est-ce que tu en sais ? albert - et tes chansons ? quand une femme inspire une véritable chanson d'amour, c'est quand elle est pleine d'amour elle-même, et c'est son amour à elle qui a fait chanter ta musique. et toi, toi qui as rencontré l'amour, tu craches dessus ? mais mon pauvre petit, si une femme m'aimait comme celle-là t'a aimé, je lui donnerais mon nom et ma vie, même si elle était laide et pauvre, même si c'était la femme à barbe de luna park.
Je la ferais raser, d'ailleurs. ecoute, il y a des explosifs puissants. si on en met gros comme une cigarette, on peut faire tomber notre-dame de paris. eh bien l'amour, c'est bien plus terrible. avec un petit grain d'amour, un grain de riz. un grain de blé, on fait sauter toute la morale. oui, tout le vieux palais de la morale, avec ses grosses pierres de taille, et sa poussière centenaire, ça saute en l'air et ça retombe en fleurs.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782877065344

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    182 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Marcel Pagnol

1895-1974
Marcel Pagnol débute au théâtre, à Aubagne, en collaborant avec Paul Nivoix et abandonne une carrière de professeur d'anglais. Il rejoint le naturalisme avec Topaze, une comédie de moeurs. La consécration populaire vient vite avec la triologie Marius, Fanny et César: les histoires marseillaises conviennent à l'humour gai des joueurs de belote et de pétanque.
Pagnol se consacre alors au cinéma et réalise ses meilleurs films, comme La femme du Boulanger. Il entre à l'Académie française en 1946 et publie ses souvenirs d'enfance et de jeunesse dans un style qui allie la poésie à l'humour.
Il est enterré dans le cimetière de Treille et l'on peut lire sur sa tombe cette épitaphe, empruntée à Virgile, qui résume sa vie et son oeuvre:
"Fontes, amicos, uxorem delexit": "Il a aimé les sources, ses amis, sa femme"

empty